Prius, ça fait un an. Troisième et dernière partie.

Je profite — ironiquement — d’un voyage en train pour taper cette troisième partie.

Cette troisième partie abordera les soucis z’et problèmes, et quelques défauts de cette voiture. Ce sera l’occasion aussi de faire un bilan.

Les défauts

Car il y en a quelques uns. On peut vivre avec, mais c’est tellement moins bien. Le plus grand crime de cette voiture, c’est la finition. Je ne parle pas des plastiques durs avec les motifs rainurés qui montrent que le plastique est d’origine végétale. Certains trouvent ça dommage qu’une voiture à presque 30 000€ ait du plastique dur.

Personnellement, je m’en fous. Je n’ai pas mes fesses posées dessus, et je trouve le design intérieur plutôt esthétique.

Non, je parle des bruits de vibration. Il y en a un, là devant moi, juste devant le projecteur du HUD. Il survient (survenait ?) aléatoirement et la moindre vibration (telle que la rotation du thermique) le fait (faisait) vibrer.

Il y a de l’imparfait entre parenthèses. Cela fait un moment que je ne l’ai pas eu. Et je ne sais pas pourquoi. Je touche l’aggloméré de la tablette SNCF devant moi et lui souhaite d’être parti comme il est venu.

Ca vibre aussi un peu ailleurs, mais c’est, j’imagine, dû aux machins qu’on empile dans le sous-coffre, aux sièges autos et aux pare-soleils des enfants. Des causes exogènes. Que je peux expliquer. Je suis un ingénieur, j’aime bien comprendre le pourquoi des choses (et le pourquoi pas aussi).

Alors que cette vibration, devant moi, que j’entends très nettement, clairement causée par un assemblage défectueux à l’intérieur du tableau de bord, elle m’énerve.

Et on ne peut rien faire. Si on missionne le garagiste de nous trouver la cause, il va tout démonter, potentiellement ne rien trouver et en remontant causer de nouvelles vibrations désagréables.

MAIS BON, ça fait un moment que je ne l’entends plus.

Toyota a voulu rationaliser les coûts et ça a coûté à la qualité. (ils l’ont reconnu récemment).

Autre défaut. Mais là, c’est volontaire, et dû au marché américain.
Les ceintures arrières, lorsqu’elles sont détendues à fond ont un système de cliquet qui fait se tendre, sans pouvoir les détendre à nouveau — à moins de les ré-enrouler complètement. Ca permet de mieux tenir les sièges autos, mais pour les réhausseurs, c’est la plaie.

Martin, 3 ans, pour bouder, va tendre la ceinture à fond, puis va tenter de s’étrangler avec la ceinture qui ne peut que se tendre. La seule manière de le sortir de ce mauvais pas, c’est de détacher la ceinture, et de la ré-enrouler. Super quand il fait ça sur l’autoroute.

Autre défaut. Le GPS. Le système de navigation vient avec un package complet : plus d’enceintes, un disque dur, la caméra de recul, le streaming BlueTooth, le téléphone main-libre, cette blague de parking automatique et les commandes vocales. L’option est très chouette sur le papier, et tant mieux car elle vaut plus de 3000 €.

Je ne regrette pas d’avoir pris l’option, mais qu’on soit bien clair, on en a pas pour son argent.

Je suis assez mitigé sur le GPS. Il est très rapide (normal, la cartographie est sur disque dur), la base des POI est assez complète, et comme tous les GPS embarqués, il est connecté aux roues et interpole très bien lorsqu’on est sous un tunnel ou dans un parking souterrain. Il gère aussi les alertes trafic. Sa vue autoroute est bien gaulée.
Mais il pèche sur quelques points (certains essentiels) :

  • Il est compliqué à utiliser, lorsqu’on veut utiliser les POI. Beaucoup trop d’appuis sur l’écran pour chercher la station service la plus proche par exemple.
  • Le calcul du temps restant n’est pas dynamique. On lui dit à quelle vitesse on roule en moyenne, et il calcule comme ça.
  • Le plus grave : il est vraiment pas optimal dans son calcul de trajectoire. Certains trajets, il va rajouter 1h de route, avec un détour par Bourges, alors que je veux aller à Vierzon. Il amène à destination, il n’y pas de doute. Mais je lui fait bien moins confiance qu’à mon ancien TomTom One à 150€.

Pour changer de sujet et parler musique, je trouve le son un peu trop grave, mais ça se corrige à l’équaliseur. Et le profil BT est très limité. Play-Pause. et c’est tout. Regrettable.

Y a-t’il d’autres défauts ? Je réflechis un peu … Pas vraiment, il y a plutôt des contreparties, et on fait avec.

Pour finir, la révision, le prix est variable suivant les révisions, mais toujours plus cher lorsqu’on prend le toit solaire. De 20 €. Le garagiste m’a indiqué qu’ils changeaient systématiquement le liquide de la clim’ dans le cas d’un toit solaire, mais pas à chaque fois pour le modèle sans. Whatever.

Les ennuis

Il y en a eu quelques une. Dans l’ordre : rayée par des gamins (voilà ce que c’est de se garer près d’un lycée du 93), une batterie 12v qui tombe en rade et une crevaison.

Les rayures

Pas grand chose à ajouter. Il va falloir repeindre. Mais ils l’ont bien cartonnée. Devis à Paris, chez le concessionnaire : 2000€. Dans le Loiret, chez le carrossier recommandé par notre voisin et ami : 550€.
L’assurance prend en charge, mais la franchise est variable, donc on va viser au moins cher.

La batterie 12v

Sur la Prius, il y a deux batteries. La batterie de puissance, celle qui peut bouger la voiture. Et l’autre. Bien plus petite que celle d’une voiture normale. Ce qui n’est pas surprenant. Une voiture priustorique a besoin d’envoyer de l’ampère pour faire tourner le démarreur. La Prius n’ayant pas de démarreur, il faut juste une batterie pour les accessoires.

Mais elle n’est pas là que pour rigoler. Si la batterie est morte sur la Prius, toute la voiture est morte. Impossible de déverrouiller les portes avec le SKS (système sans clé, il détecte la présence de la clé dans la poche), il faut utiliser … la clé. Impossible d’ouvrir le coffre, il est électrique. Et surtout, impossible de démarrer la voiture. Ce n’est pas une voiture qu’on pousse pour la lancer. La transmission est bloquée mécaniquement tant que le contact n’est pas mis et qu’on passe une vitesse.

Donc, on appelle l’assistance. Elle arrive assez vite (en région parisienne en tout cas), se branche sur les prises sous le capot, et voilà. (oui, la batterie est dans le coffre, mais il y a des “cosses” sous le capot, il faut parfois l’indiquer au gars de l’assistance).

Donc attention à la batterie morte. J’ai depuis acheté des câbles pour aller mendier du jus à une autre voiture. On ne sais jamais. Il faut évidemment se préparer à se faire vanner.

La crevaison

La Prius est une voiture moderne. Elle n’a pas de roue de secours. Mais un compresseur avec du liquide qui va reboucher le trou. C’est beaucoup plus fatiguant que de changer une roue, car il faut rouler doucement que le liquide aille partout, et vérifier la pression 2 fois.

Et quand même aller au plus vite chez le garagiste pour nous réparer la roue. Et dans notre cas, il avait foiré la réparation, et le pneu continuait à fuir. Se retrouver avec moins d’un bar de pression sur un pneu (arrière heureusement) sur l’autoroute … not fun.

Du coup, changement de pneu. Et comme, au fond du Loiret, impossible de trouver du Bridgestone Ecopia, je change tout le train arrière pour mettre du Michelin Energy Saver, pour 200€. Ca fait cher de la crevaison. Je rationalise en me disant que les Michelin sont supérieurs aux Bridgestone. Et que je fais probablement les monter à l’avant.

Mais c’est pas fini ! Il faut maintenant que je refasse le plein du liquide anti-crevaison dans le compresseur. Je profite de la révision des 15 000km pour demander au concessionnaire le prix de la recharge. Il écarquille les yeux en me le disant : 107€. Soit 25€ de plus qu’un pneu neuf.

Evidemment, je n’ai pas pris la recharge, et j’ai acheté pour 10€ une bombe anticrevaison au supermarché. Je me servirai du compresseur comme … compresseur, il est tout à fait capable de balancer 2,7 bar dans les pneus, ça évite d’aller faire la queue à la station service.

Ce problème de crevaison et d’absence de roue de secours n’est évidemment pas spécifique à la Prius. Toutes les marques font ça maintenant. Et de toute manière on subit une crevaison tous les 7 ans en moyenne — ce qui est exactement ce qui s’est passé pour moi. La Twingo a crevé en 2003. Je racheterai le liquide en 2017.

La conclusion

L’achat rationnel aurait été une Dacia Logan break ou un Kangoo. Ou un Scénic d’occasion. Ca nous aurait coûté deux fois moins cher, et la voiture aurait été plus grande.

Mais on s’en fout du rationnel. Et les constructeurs le savent bien.

La Prius est une voiture unique, fiable, agréable à conduire dans les embouteillages parisiens et sur l’autoroute et dans toutes les conditions intermédiaires. Et peu gourmande. Malgré mes efforts récents pour consommer plus, je n’arrive pas dépasser les 6,4l/100km sur 1 plein.

Donc, je ne regrette rien, et je la recommande sans hésiter, et fait régulièrement des tours de démo.

Hélène l’apprécie beaucoup aussi. Elle la conduit comme une voiture normale sans chercher la performance, et apprécie le confort de conduite.

Si je devais changer de voiture aujourd’hui, je reprendrais forcément une Prius.

D’ici quelques années, on devrait voir d’autres solutions. On attend certes toujours celles de PSA et de Renault qui doivent sortir dans 2 ans depuis 10 ans. Pendant ce temps, Toyota affine depuis 13 ans son système HSD, et il est ultra mature aujourd’hui. Il va se décliner d’ici 2015 sur toute sa gamme — la prochaine sera la Auris, arrivée prévue l’année prochaine (ou cette année, je ne sais plus).

Depuis un an que nous avons la Prius, je n’ai conduit qu’une autre voiture, une Espace 2.2dci. C’est bruyant, ça vibre, et il faut passer les rapports et rappeler à son pied gauche qu’il doit pomper. Non, vraiment, je garde ma Prius.

4 comments so far

  1. JC on

    J’ai une Prius depuis 2 ans je fais très exactement le même constat. Les ceintures à l’arrière et la batterie de faible énergie puisqu’il vient de m’arriver la même chose suite à une porte restée ouverte. Pour les plastiques je suis plus modéré, surtout que le prix de la voiture n’est pas si excessif finalement quand on regarde les concurrentes. La conclusion, la même, si je change, c’est pour une Prius (+ ou normale)…

  2. Pierre on

    Vraiment très bien fait comme retour, très agréable à lire.
    Félicitations !

  3. courtier on

    incroyable article, merci beaucoup.

  4. Mael on

    J’ai une Prius 3 depuis 6 mois, et d emon côté je suis vraiment déçu, sur pas mal de points. J’avais avant une Mercedes CLS 320, et ça sera à nouveau ma prochaine voiture… Donc vu le “saut” vertigineux entre les 2 modèles je ne vais pas comparer ici l’agrément de conduite ou la puissance, ça serait ridicule. Au passage tout de même, en mode “Power” la Prius 3 a bien assez de patate aavec ses 137 ch pour tout type de conduite. Je roule constamment en mode “Eco”, et je ne passe en “Power” que ponctuellement pour certains (re)démarrages.

    De fait, voilà mes consos moyennes:
    -4,7 L/100 avec du SP98 ou SP95
    -4,9 L/100 avec du SP95-E10
    -6,2 L/100 avec du E85

    A noter pour comparer qu’une Seat Leon 3 1.6L TDI ne consomme que 3,8 L/100 (testé sur environ 1000 km). Ou qu’une Citroën C4 ne consomme que 4,2 L/100 (mon voisin, même trajets que moi…)
    Et ça c’est un point qui me dérange car la consommation, l’économie, la green-tuch, tout ça sont les éléments du fer de lance du marketing de l’Hybride Toyota. Franchement, c’est pas (ou plus) convainquant.

    En revanche, selon moi voici les points impardonnables de la Prius 3 (2011, finition Lounge) :
    -Insonorisation : au quotidien, ça va (je fais 150 km par jour), bon dans les grosses côtes sur la nationale c’est bruyant, mais c’est comme ça avec une boîte CVT. En revanche, sur autoroute à 130 km/h, pendant 3h c’est véritablement usant, fatiguant, tous ces bruits de moteur, de roulement, et de vent. C’est usant. Il faut sacrément monter le son de l’autoradio (genre 45-50 sur 62…) pour espérer entendre son chanteur favori s’égosiller…
    Ma vieille Citroën Saxo faisait mieux…
    Impossible d’écouter la musique que j’aime : le son est tellement immonde que ça me dégoûte de mes albums favoris. Aucune basse, des médiums plats et des aigus trop présents. L’égaliseur (qui est une blague) n’y change rien.

    -Confort : la suspension est une infamie sans nom. si on rajoute les sièges en cuir inconfortable au possible, ça donne un confort d’assise médiocre. J’ai récemment loué et essayé diverses voitures (des petites, citadines, compactes, berlines, bref plein de types différent) et c’est incomparable : ma Prius est en dessous de tout. Je suis sensible du dos, et mon heure de route du matin me tue pour toute la journée. Soulagement quand je covoiture avec mon voisin dans sa voiture… Pour atténuer la chose, je met le siège chauffant, ça décontracte un peu les muscles du bas du dos… Mais en été c’est pas hyper agréable de transpirer du dos dès 8h du mat.

    En revanche, selon moi elle a un point positif. Un seul. Sa fiabilité. J’ai d’ailleurs choisi une Prius 3 pour ce seul et unique critère. Et sur ce point on n’est pas déçu. L’entretien se limite à des vidanges et changement de filtres. Je le fais dans un garage pendant encore 6 mois (occasion garantie 1 an) mais je ferais tout moi-même après, car 200 euros pour une vidange d’huile, faut pas abuser. Et 120 euros de plus (1 vidange sur 2) pour le filtre à air et filtre d’habitacle, c’est du n’importe quoi.

    Bref, si c’était à refaire je ne le referais pas. Certes avoir une voiture ultra-fiable c’est une sacrée chance, mais ça ne justifie pas certaines lacunes.

    La Prius 4 existe maintenant mais ça ne m’a pas l’air d’être une révolution sur les points qui me dérangent. J’irais quand même en faire un essai par curiosité.

    Je songe à la garder “jusqu’au bout”, mais je vais “rapidement” reprendre une autre voiture à côté pour le confort. Pour “souffler” de temps en temps…


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: